1

29.08.2011

La nuit retient

La nuit retient
Le souffle des anges
Qu'elle libère au matin
Les jours de beau temps.

La nuit se gonfle
Du souffle des démons
Qu'elle libère au matin
Gris, d'un temps de chien

La nuit écume
-blanche,
Sur les crêtes noires
Des vagues d'amertume.

La nuit décrète ouverte
La perte de mémoire
Qui sied si bien
Au noir de ses tiroirs.

 

Cliquer pour retourner au contenu